Agriculture générale

Territoire rural par excellence, les réalités de cette situation doivent être connues et reconnues des anciens comme des nouveaux habitants. C’est pour cette raison que le Parc naturel souhaite encourager, favoriser et développer la connaissance du monde rural et le rôle social de l’agriculture. Découvrez nos projets agricoles en suivant ces liens :

- http://newtest.paysdescollines.be/-...
- http://newtest.paysdescollines.be/-...

Carte d’identité de l’activité agricole dans le Parc naturel :

- Superficie totale de 23 300 ha dont 65 % de superficie agricole (+/- 15 000 ha).
- Un peu moins de 450 exploitations agricoles
- 70 % des exploitations sont de type polyculture-élevage
- Les principales cultures sont les céréales (29%), les prairies permanentes (23%), le maïs fourrager (13%), les betteraves sucrières (12%) et les pommes de terre (10%).
- 70 % des exploitations se situent sous la barre des 50 hectares.
- Les grosses exploitations d’au moins 80 hectares sont marginales
- 750 personnes travaillent dans le domaine agricole

En matière de DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET RURAL, le Parc naturel poursuit trois objectifs stratégiques :

- favoriser, encourager et développer la connaissance du monde rural et le rôle social de l’agriculture,
- favoriser, encourager et développer l’économie rurale et la viabilité des exploitations agricoles,
- veiller et de susciter au développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement dans une démarche évolutive d’efficience environnementale et de formation continue.

Les réalités rurales du Parc naturel du Pays des Collines doivent être connues et reconnues des anciens comme des nouveaux habitants. Dès lors, le Parc naturel souhaite encourager, favoriser et développer la connaissance du monde rural et le rôle social de l’agriculture aux travers de 3 objectifs opérationnels. Les projets viseront à favoriser l’intégration des néoruraux dans le paysage rural ; favoriser le développement de l’agro-tourisme dans l’optique du développement durable ; favoriser, encourager et développer le rôle social de l’agriculture, notamment en matière de réinsertion sociétale et de valorisation de l’agriculture.

D’autre part, dans un contexte économique général difficile, le Parc naturel soutient et accompagne les agriculteurs afin de favoriser, encourager et développer l’économie rurale et la viabilité des exploitations agricoles. Cela passe également par le développement de processus innovants et expérimentaux afin de mettre en place d’autres modes de gestion de l’espace rural. Il est essentiel que l’agriculteur soit un partenaire central et actif de l’innovation et de l’expérimentation. L’économie rurale et la viabilité des exploitations agricoles s’articulent autour de deux objectifs opérationnels. Les projets viseront à dynamiser et encadrer la diversification agricole, les circuits courts et la promotion des produits locaux. Il nous paraît également primordial de contribuer à l’autonomie des exploitations agricoles.

Convaincu qu’un développement de l’économie agricole peut s’accompagner d’une protection et d’une gestion intégrée des ressources naturelles, le Parc naturel veille et suscite au développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement dans une démarche évolutive d’efficience environnementale. Les projets menés s’articulent autour de deux objectifs opérationnels : la lutte contre les inondations et le réchauffement climatique par une meilleure gestion et protection des eaux et des sols et, d’autre part, l’amélioration de la biodiversité dans les exploitations agricoles et la stimulation de la certification environnementale.